Film·Film/Série

Un jour de pluie à New York

La fan de comédie romantique que je suis n’a pas su résisté à Woody Allen et son dernier film. Donc c’est partie pour une chronique toute mignonne :

Deux étudiants, Gatsby et Ashleigh, envisagent de passer un week-end en amoureux à New York. Mais leur projet tourne court, aussi vite que la pluie succède au beau temps… Bientôt séparés, chacun des deux tourtereaux enchaîne les rencontres fortuites et les situations insolites.

Depuis que j’ai découvert les romances de Woody Allen, je ne sais y résister. Je les trouve incroyablement douces et elle touche mon petit coeur jusqu’au plus profond de lui même. Dimanche dernier, jour pluvieux, était donc le jour parfait pour aller voir la dernière romance de ce réalisateur. Comme à son habitude, tout a fonctionné pile comme il faut.

Ce que j’aime par-dessus tout avec Woody Allen est qu’on ne sait pas où il veut en venir. Gatsby accompagne sa nouvelle petite amie à New York. Elle doit interviewer un réalisateur puis le rejoindre pour passer le week-end avec lui. Rien ne se passe cependant comme prévue. Entrainée dans de folles aventures, elle va laisser Gatsby seul face à lui-même et ses rêveries romantiques.

Les personnages principaux m’ont d’abord énervés. Ils sont assez caricaturaux et j’avais du mal à m’accrocher. Ashleigh est très superficielle et naïve. Elle se laisse mener par le bout du nez et ne donne pas l’impression de réaliser les possibles conséquences de ses actes (ou elle le fait volontairement et le film prend alors une toute autre dimension). Face aux polémiques #MeToo, j’ai trouvé qu’Ashleigh représentait ses femmes qui se sont faites manipulés par des gros noms du cinéma. Elle est jeune, belle, et totalement éblouis par les hommes matures qu’elle rencontre.

A son inverse, Gatsby porte un regard plus froid et éloigné sur le monde. Il est cependant très cultivés et fan de piano-bar. Dans le rôle de l’adolescent rebelle, il ne prend pas du tout, cependant son personnage se révèle totalement en gentleman un poil cynique. L’acteur qui porte le rôle est très bon et on finit par s’attacher à ce personnage.

Ce que j’aime par dessus tout dans Woody Allen c’est le décalage. Il est là entre les personnages, entre les situations, mais aussi avec les comédies romantiques plus « classiques ». Les rebondissements sont nombreux et nous amènent toujours plus loin avec les personnages. La fin est surprenante et on sort du cinéma le sourire aux lèvres et des musiques plein la tête.

Et vous, avez-vous un réalisateur un peu chouchou ?

4 commentaires sur “Un jour de pluie à New York

  1. J’aime habituellement beaucoup les films de Woody Allen mais là j’ai été déçue… il ne se passe que trop peu de choses et même l’atmosphère poudrée et nostalgique n’a pas réussi à me faire dépasser cette déception !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s